6 Place de la République - 76000 Rouen -

Satisfaction 5/5

L’ÉPILATION LASER DÉFINITIVE DES FESSES ET SIF CHEZ LA FEMME

Chez la femme, la région fessière peut présenter une pilosité inesthétique qui répond bien au traitement définitive au laser.

ZONES ET STADES DE PILOSITÉ DES FESSES ET SIF

Cette région présente des poils épais, fins et un duvet en proportion et densité variable.
Chez la femme ayant un déséquilibre hormonal avec une hyperandogénie, cette région fessière peut présenter une pilosité épaisse et chargée en mélanine assez inesthétique.
La population méditerranéenne est génétiquement prédisposée à une pilosité plus importante au niveau de cette région.
Chez la population caucasienne, la demande d’une épilation au laser est d’autant plus forte chez les femmes ayant bio-stimulé le duvet en poils par un usage régulier des techniques classiques d’épilation (cire) et de rasage.

La région fessière

En matière d’épilation laser, on distingue trois régions :

POUR L’ÉPILATION LASER DÉFINITIVE DES FESSES ET SIF

Il est préconisé 48 heures avant chaque séance de raser les poils. Il ne faut surtout pas raser la zone autour de la fesse qui contient que du duvet. Un poil court concentre mieux l’action de la lumière laser et ainsi optimise l’efficacité du traitement.

Il faudra cesser toute pratique d’épilation consistant à arracher le poil (cire ou épilateur électrique…) de la région à traiter trois semaines avant  la séance.

Malgré la bonne réceptivité du laser sur cette zone, le nombre de séances est légèrement plus élevé du fait d’une plus grande sensibilité hormonale. Tout traitement de cette zone au laser se limitera strictement au niveau de la région qui contient de poils sans déborder sur le duvet autour de la fesse.

L’intervalle entre chaque séance est de deux mois sachant qu’une moyenne de 4 à 8 séances seront nécessaires en fonction de la pigmentation du poil.

Le traitement laser est contre indiqué chez toutes les personnes ayant subit une exposition solaire car cette peau bronzée ou halée contient un taux élevé de mélanine qui risque d’être détruite par le laser en laissant des taches blanches dépigmentées. Il faudra donc cesser toute exposition solaire, UV, crèmes auto-bronzantes ou activateur de bronzage (gélules de beta carotène qui hale la peau) durant 30 jours avant le traitement. Il est important que cette consigne soit respectée.