6 Place de la République - 76000 Rouen -

Satisfaction

Comment fonctionne l'épilation à la Lumière pulsée (lampe Flash / IPL)

Les lampes flash (lumière intense pulsée, IPL en anglais) sont des appareils qui émettent une lumière polycgromatique à large spectre (c’est-à-dire une gamme étendue de longueurs d’onde et donc toute une gamme de couleurs) qui va de l’ultraviolet à l’infrarouge en passant par la lumière dite visible. La lumière émise par une lampe flash est semblable à celle du soleil ou d’un flash photo. La lumière est filtrée pour écarter les Ultraviolets et une partie des infra rouges. Cette lumière émise dans toutes les directions (faisceau divergent) nécessite un gel de contact pour augmenter le couplage optique avec la peau.

La lampe flash dispose de plusieurs indication qui sont:  L’épilation,le traitement des tâches vasculaires, le traitement des tâches pigmentaires mais aussi la photoréjuvénation.

Principe des lampes Flash ( lumière pulsée )

Une Lampe à xénon

Un générateur

Un système de refroidissement

Un applicateur avec des filtres

Cette lampe à xénon émet un spectre lumineux une fois qu’il est excité par un courant électrique pulsé de forte intensité. Ce spectre s’étale en général de 300 à 1200 nm.

Il faut un générateur d’énergie possédant une réserve suffisante pour soutenir une utilisation intensive sans baisse de puissance et une programmation informatique sophistiquée permettant d’adapter de façon optimale les réglages à chaque patient.

Une lampe dégage une température importante (supérieure à 500 °C à sa surface) lors d’un pulse. Cette chaleur doit être impérativement être évacuée afin de préserver la lampe et éviter toute brûlure de la peau.

Refroidissement par Air:
Un système de ventilation d’air sur la lampe

Refroidissement par Eau:
Il s’agit d’un circuit fermé contenant de l’eau déminéralisée. La lampe est baignée plus au moins directement dans l’eau. L’eau récupère la température à évacuer de la lampe et élimine par le biais d’un échangeur thermique
Le circuit à eau sont plus efficaces que ceux à air.

Une lampe flash émet plusieurs longueur d’ondes à la fois ce qui fait qu’elle atteint simultanément plusieurs cibles (la mélanine contenue dans les poils ou la peau, l’oxyhémoglobine des rougeurs localisées et l’eau intradermique). À chaque type de cible correspondent des longueurs d’onde spécifiques. D’où l’utilisation de filtres pour ne retenir que la partie utile du spectre en fonction des cibles pigmentaires, vasculaires et du phototype du patient.

Un applicateur avec plusieurs filtres

Profondeur que la lumière d’une lampe peut atteindre a différent longueur d’onde

Résultat d'une épilation à la lumière pulsée

 

Le résultat est très variable (du bon au médiocre et même très médiocre) car il n’existe pas une norme qui réglemente clairement les spécifications des appareils qui conduit les dérapages des fabricants. Il existe quelques lampes CE Médical (vendues aux médecins) de qualité et sûr mais la plupart des  appareils commercialisés (vendues aux instituts de beauté) ne respectent pas un certain nombre de critère et de paramètres pour être considérés comme efficace et sûr. Les différentes machines proposées par les constructeurs ne sont absolument pas comparables et les tirs d’une même lampe ne sont pas toujours reproductibles. Au moins 70 % des lampes flash actuellement proposées sont de mauvaise qualité.