6 Place de la République - 76000 Rouen -

Satisfaction

Couperose / Rougeurs/ Acné rosacée / Acné tardive de l’adulte

La Rosacée est dite maladie cutanée chronique évolutive.
La couperose, quant à elle, se manifeste par un état de rougeur permanente avec parfois de petits vaisseaux visibles à l’œil nu au niveau des zones convexes et centrale du visage (nez, joues, front, menton…).

La rosacée accompagne la couperose, elle se caractérise par différents manifestations tels que: Acné, plaques ainsi que les yeux irrités et rouges.

La rosacée est une maladie cutanée chronique souvent ignorée par le monde médical et responsable d’une souffrance psychologique En effet, elle est en constante évolution, s’aggravant au fils du temps en absence de traitement. C’est une pathologie complexe et les mécanismes qui en sont à l’origine restent encore très mal connus.

Elle atteint généralement la population du nord de l’Europe (peau pâle et raison climatique), on l’a rencontre également en France (environ 4 millions de personnes). Souvent diagnostiquée entre 30 et 50 ans, les femmes sont plus sujettes que l’homme à en souffrir.

Le traitement actuel ne permet pas de traiter la maladie de façon définitive mais permet d’atténuer les symptômes et de contrôler son évolution.

Diagnostic et symptômes de la Rosacée

 

La rosacée se caractérise par divers symptômes:

  • Rougeur du visage (transitoire ou permanente)
  • Petits vaisseaux (télangiectasies) au niveau des joues et du nez
  • Acné accompagné d’une inflammation localisée (nez, joues, front et menton)
  • Yeux irrités
  • Une déformation du nez avec présence de nodules

Sur le plan clinique

 

Classification de  la rosacée en 4 stades.
Il est a noter qu’un individu atteint de rosacée ne passera pas obligatoirement les 4 stades de cette pathologie. Il pourra souffrir que de rougeurs transitoires sans jamais évoluer vers les autres stades. Cependant dans la majorité des cas le visage présente des rougeurs permanentes, des vaisseaux dilates pouvant être accompagnes de boutons.

Stade 1

Stade 2

Stade 3

Stade 4

Des poussées de rougeurs transitoires (vers 20 ans)
Elles surviennent avec des facteurs déclenchant tel que : boissons chaudes ou alcoolisées, atmosphère confinée….., on les retrouve dans les 3 autres stades suivant.
A ce stade de la pathologie les personnes souffrent de poussées de rougeur soudaines au niveau du visage et du cou accompagnées d’une sensation de chaleur, pour ensuite disparaitre.
Une fois la crise passée la peau retrouve son aspect normal, cependant ces rougeurs finiront par devenir permanente au fils du temps.

Erythrose-couperose (des rougeurs et des vaisseaux dilatés,vers 30 ans)
A ce stade de la pathologie la rougeur est permanente (érythrose) et se localise essentiellement sur les joues, le menton et la partie médiane du front, la dilatation de certains petits vaisseaux peut apparaitre de façon progressive au niveau des joues, des ailes du nez et des pommettes : c’est la couperose!

Présence des papules et des pustules (vers 40 ans)
Ce stade est celui de la rosacée, en plus d’êtres rouges le visage devient acnéique (boutons rouges – parfois à tête blanche).
Les personnes, à ce stade de la pathologie se plaignent pour la plupart d’une peau sensible et intolérante à divers produits cosmétiques et autres

Rhinophyma (vers 50 ans ou plus tard)
Ce stade est plus tardif mais également plus grave, concernant surtout la population masculine, il se caractérise par une augmentation du volume du nez accompagné d’une dilatation des orifices folliculaire et de rougeur diffuses, la peau devient épaisse, donnant au nez l’aspect communément appelé » trogne » sans pour cela que l’alcool en soit la cause.

Sur le plan pratique

Erythrose

Couperose

Erythocouperose

L’erythrosis coli

Elle survient par poussées en rapport à des émotions mal maitrisées, se caractérise par des rougeurs diffuses, sans vaisseaux apparents au niveau du visage.
Phénomène provoqué par la dilatation des vaisseaux, due à une mauvaise circulation sanguine.
Elle peut être transitoire ou permanente et elle est souvent accompagnée de bouffées de chaleur.
Chronologiquement, l’apparition de l’érythrose précède celle de la couperose.

Elle se caractérise par une dilatation permanente de petites veines superficielles au niveau du menton, des ailes du nez, du front, des joues et faces latérales du cou.

L’Erythro-couperose, est l’étape intermédiaire entre l’érythrose et la couperose associant une rougeur diffuse permanente et la présence de vaisseaux dilatés au niveau du visage.

C’est l’association d’une érythrose et de taches pigmentaires au niveau de la face latérale du cou.