6 Place de la République - 76000 Rouen -

Satisfaction

Epilation de l'Hypertrichose au laser chez la femme

L’hypertrichose est un développement excessif de la pousse de poils dans des zones ou la femme présente déjà une pilosité en temps normal. La distribution pileuse est normale, mais on constate une augmentation de la longueur et du diamètre de ces poils, indépendamment des androgènes. Il est à noter que le nombre de follicules de poils n’augmente pas seul sa taille change (longueur et diamètre). Ce type de poils s’étend sur une grande partie du tronc, des mains, du visage.
L’hypertrichose est le plus souvent génétique (femme méditerranéenne) seul les phototypes clairs sont épargnés.
L’hypertrichose peut être source d’un véritable inconfort, pouvant aller jusqu’à une véritable dysmorphophobie. Le sentiment subjectif joue toujours un rôle important. La gêne de la patiente concernée peut être considérable selon le degré d’hypertrichose.
L’hypertrichose, majoration de la pilosité dans les zones non androgénodépendantes, ne justifie pas de bilan hormonal, contrairement à l’hirsutisme, qui est une augmentation de la pilosité dans les zones androgénodépendantes.
Les anti-androgènes sont inefficaces. Les techniques d’épilation au laser ont permis des progrès considérables dans le traitement de l’hypertrichose.

Les causes

Formes congénitales / héréditaires

Les formes acquises

La ménopause

Les causes endocriniennes

Les formes congénitales ou parfois héréditaires apparaissent dès l’enfance.
Les femmes brunes sont les plus touchées par cette hyperpilosité congénitale, essentiellement celles d’origines méditerranéennes. En effet la plupart de caucasiennes de phototypes clairs sont épargnées. Le caractère ethnique est donc une des causes. L’épilation laser est le traitement adapté.

L’hyperpilosité féminine sous forme acquise est due à la prise médicamenteuse, à des carences, à des cancers ou à des maladies métaboliques. Une épilation au laser peut être proposée si celle-ci est compatible au traitement de la maladie à l’origine de l’hyperpilosité.

La ménopause : cessation des fonctions ovariennes (des ovaires) et marquée par l’arrêt définitif de menstruation et s’accompagne généralement d’une hypertrichose. Le laser est efficace à condition qu’il n’y ait pas de poils blancs.

Un dérèglement endocrinien concernant plus précisément les glandes surrénales. Ce dérèglement endocrinien est quelquefois en rapport avec une atteinte de l’hypophyse à type d’adénome basophile. Il peut s’agir également de tumeurs ovariennes (des ovaires) de nature virilisante et du syndrome de Stein-Leventhal, il peut être la cause d’une hypertrichose.

 

Médicaments pouvant provoquer une croissance de poils lors de prise systémique ou d’application locale.
ACTH Glycocorticostéroïde
Benoxaprofène Interferons
Cyclosporine A Minoxidil
Danazole D-Penicillamine
Diazoxide Psoralène
Diphenylhydantoïne / Phénytoine Streptomycine
Fénoterole
L’hypertrichose est généralement réversible à l’arrêt du traitement.